23 février 2017

Daphné O. - L'histoire d'une toile

Aujourd'hui je vous raconte l'histoire de Daphné O., la toute première toile réalisée à quatre mains avec Maud Villaret, créatrice de la marque Toubab Paris.

Pour une première collab', on voulait se tester avec un exercice "sans risque" :
Un portrait simple, un collier de Maud cousu à même la toile. C'était l'occasion de tester si un collier en relief pouvait techniquement être fixé sur une toile à plat.
C'était également l'occasion de nous tester l'une l'autre, de savoir si 2 personnes qui s'entendent déjà bien "dans la vie", sont compatibles pour créer ensemble... s'il n'y allait pas avoir des frictions, des idées divergentes... et si oui, comment nous gèrerions les compromis !

J'avais déjà confiance en Maud pour faire quelque chose de fantastique, en lui laissant le champ libre.
Pourtant même comme ça, la toile est passée par plusieurs humeurs !

Chronologiquement, j'ai commencé par un dessin tout simple en noir et blanc, laissant à Maud beaucoup de liberté pour partir dans plusieurs directions...

C'était cet été, quand Maud était à l'atelier. Nous avions à disposition beaucoup de mes trésors de voyage : tissus, pompons, cauris, breloques, broderies...
Maud avait amené elle aussi un sac à trésors, et nous avons commencé à essayer différents assemblages, posés en vrac pour tester les couleurs et les matières...


Celui ci-dessus était, je l'avoue, mon préféré, et je ne désespère pas que quelque chose dans ce goût voie le jour lors d'une prochaine exposition... ;-)
(Maud si tu passes par là... ^^)



Finalement, ce qui a donné la direction, c'est l'assemblage de boulettes d'une pièce qui se retrouverait plus tard dans la coiffe. Et c'était un grand moment d'enthousiasme de voir Maud créer sous mes yeux pour la première fois !


J'ai pu mesurer la minutie et le sens du détail de Maud. On croit que c'est fini, mais elle rajoute toujours un rang de perles, un empilement de sequins, une surpiqûre orange, une chaînette colorée, une broderie qui se verra à peine...

Une exigence et un perfectionnisme qui vont souvent mal de pair avec la tenue de délais pour une exposition ! (ça, c'est une autre histoire !)
Pourtant, c'est tout ce qui fait l'unicité de son travail...


La suite a eu lieu à l'automne, à l'atelier de Maud. Pendant que Maud brodait inlassablement Pomponnette (pendant près d'une semaine !), j'ai sorti les pinceaux pour réhausser de couleurs et de graphismes, le dessin que j'avais fait.



Le collier s'est construit par étapes successives où nous répondions... Maud ajoutait des rangs là où je n'avais pas peint...



Puis nous avons eu le coup de foudre mutuel pour un coquillage blanc (son petit nom c'est Ovula ovum, qui a donné son nom de famille à Daphné !)



Momen crucial : Le coup de scalpel directement dans la toile en lin pour fixer le coquillage à bonne profondeur !
A ce moment précis, il faut avoir confiance en son binôme !


Vous croyez que la toile est finie ? Et bien non, Maud la perfectionniste trouve que le collier manque encore de rangs ! (et elle a raison, c'était encore mieux après en avoir rajouté)


"Daphné O."
qui a trouvé une famille d'accueil le soir du vernissage

21 commentaires:

  1. C'est un pur bonheur que d'entrer dans les coulisses de vos récentes créations à quatre mains. Le récit de toutes les subtilités de votre collaboration est aussi beau que les oeuvres qui en résultent. Une expérience magnifique ! Merci de la partager avec nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Viviane, c'est un commentaire vraiment encourageant pour développer ce type de note de blog...

      Supprimer
    2. tout à fait d'accord avec Viviane
      donc rien à ajouter de plus si ce n'est
      merci

      Supprimer
  2. si quand même
    une merveille que je vais venir rerereadmirer longtemps je crois :o)
    chouette qu'elle ait trouvé tout de suite un foyer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime tout
      la force du portrait le regard pénétrant et doux
      les couleurs les imprimés les bijoux les parures
      le relief
      les signatures tampons
      les ombres le coquillage tout !

      Supprimer
  3. C’est vraiment passionnant ces "making off" !! ça rend les toiles plus intimes !! Merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Stéphanie,
    Merci de partager avec nous l'histoire de cette toile. C'est super intéressant de découvrir le cheminement de vos idées et de vos talents.
    Encore bravo ! C'est magnifique.
    Bonne journée
    martine

    RépondreSupprimer
  5. C'est bien chouette de voir une telle création à deux esprits.
    C'est pas aussi simple que ça !

    RépondreSupprimer
  6. il n'y a pas de mots pour dire à quel point c'est magnifique! Je suis subjuguée... un véritable travail d'orfèvre à 4 mains. Bravo!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Stéphanie,
    Je dois avouer queDaphné O était mon préféré.
    Mais quel fût ma déception de la voir avec une pastille rouge des mon entrée car mon foyer était prêt lui aussi à l'accueillir.
    Merci d'avoir partagé sa réalisation avec nous vous êtes toutes les deux pleine de talents.
    A trés bientôt

    RépondreSupprimer
  8. Très beau travail! Le résultat est top! Bises

    RépondreSupprimer
  9. J'adore toutes ces histoires de toiles, rentrer un peu dans les coulisses et voir le résultat final après toutes ces heures de labeur. Merci de nous faire partager tout cela.

    RépondreSupprimer
  10. magnifique....c'est vraiment l'essence même du voyage et ces couleurs sont juste sublimes ! bravo pour cette création à 4 mains !

    RépondreSupprimer
  11. Pour avoir eu la chance de voir cette oeuvre grandeur nature, de vous avoir rencontrées toutes les deux et d'avoir pu échanger sur votre travail, je peux vous imaginer dans les différentes phases de cette création à 4 mains grâce à ce reportage. Merci pour le partage. Nathalie

    RépondreSupprimer
  12. tres belle oeuvre ! j adore !!!

    RépondreSupprimer
  13. Ce que ne dit pas Steph, c'est que le turban, c'est son idée... j'adore le côté graphique de ses motifs... mais que le orange fluo.... c'est du Toubab... ! ahahah... incorrigible cette Toubab ! ;) et que toutes les 2 , nous étions amoureuses de ce pompon ramené par Steph de Birmanie... et c'est vrai qu'ici, question matériaux, nous avons plusieurs pays d'Asie et d'Afrique ... un métissage des matières et de nos idées ! merci ma Stéphanie ! Quelle support de rêve pour m'exprimer ! I'm so lucky !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Maud pour ces ajouts !et encore bravo admiratif!

      Supprimer
  14. Superbe collaboration, bravo à toutes les deux

    RépondreSupprimer
  15. Wahouuuuuuu !!!! J'adore. J'aimais beaucoup le premier mais celui-là, terminé est prodigieux.
    Un très grand bravo à vous deux.

    RépondreSupprimer
  16. C'est vraiment magnifique ce travail à quatre mains. Le visage est admirable et l'association de vos deux talents donne un résultat sublime!!!
    Geneviève Llamas

    RépondreSupprimer