24 février 2018

Carnets "indigo"

Des carnets vierges, dérivés de ma série Indigo, sont sortis fin 2017, édités par mon éditeur préféré, Elytis ! (dont la gamme de papèterie s'appelle Ici Est Ailleurs)



Ils existent en 3 formats : 11x8,5 cm - 11,5x15 cm - 13x19 cm.
Et il y a huit visuels différents.

Les deux plus grands formats ont une belle couverture rigide avec vernis sélectif, et un papier tout doux, blanc cassé uni (Munken 130 g/m2). 
Le tout petit format a une couverture souple à rabat.


Ils ne seront pas disponibles sur ma boutique en ligne, mais sont assez bien distribués en papèteries. 

A Toulouse, je les ai vus à Ombres Blanches Voyages.

A Paris je les ai vus à la Librairie Voyageurs du Monde, rue Sainte Anne.


Flor Amanda

Au marché de Silvia, après avoir tiré le portrait de Gloria, puis de l'amicale Florentina, c'est l'adorable Flor Amanda qui s'est portée volontaire !


A la vue de son dessin, elle s'écrie "Dios mi amor !" :-)


... Et s'alarme de ne pas porter son chapeau caractéristique sur mon dessin... alors je lui promets un portrait fait en atelier, coiffée comme il se doit !


"Flor Amanda" - Portrait réalisé en atelier - 50x70 cm


Un peu de vocabulaire Misak :

Salut (si climat chaud) = Patchitagan
Salut (si climat froid) = Pichindagualma
Merci = Ongwa ou Pai Pai
Hasta Luego = Chanagati
Salut (à quelqu'un qui est assis) =  Chabichoueco

L'habit traditionnel Misak :

Jupe = Panaco
Chapeau = Sombrero
Cape = Reboso
Collier = Gargantilla

20 février 2018

Gloria y Laurentina

En attendant des nouvelles de mon tout récent voyage au Costa Rica, je ressors des archives : Une superbe rencontre avec des femmes de l'ethnie Misak, au marché de Silvia en Colombie.


Je commence par dessiner la jeune Gloria, bien affairée sur son stand de légumes.
Sa Maman Laurentina, au-dessus de mon épaule, n'en perd pas une miette !

Elle en profite pour m'apprendre plein de choses : 
Elle me détaille les significations des quatre couleurs présentes sur les costumes traditionnels des Misak. On reconnaît l'ethnie à ces quatre couleurs, ainsi qu'à leurs couvre-chef particuliers : chapeau de paille plat en "accordéon" ou chapeau rond en feutre noir.

Et elle m'apprend plein de vocabulaire misak, que je note tant bien que mal, phonétiquement, en même temps que je dessine !



Comme souvent dans les lieux publics, la rumeur court qu'une touriste est en train de faire des dessins et les curieux s'agglutinent au-dessus de mon épaule ! Il faut faire attention à ce qu'ils n'entravent pas le passage, car Gloria et Laurentina sont "au travail", et je ne veux pas qu'elles perdent des ventes de fruits et légumes à cause de mon petit numéro !


Photo instantanée avec Gloria ravie de son portrait


Toile "Gloria" peinte ultérieurement, une fois de retour à l'atelier

Apparemment ma présence ne gêne pas ! Et Laurentina, qui a adoré le portrait de sa fille, veut aussi le sien ! 


Laurentina : "Combien de jours restes-tu à Silvia?"
Moi : "Seulement aujourd'hui pour le marché"
Laurentina : "Tu sais faire les peintures murales ?"
Moi : "Heu ça dépend quoi, mais oui..."
Laurentina : "La prochaine fois que tu viens, tu dormiras dans notre maison. Mon mari aimerait faire une fresque sur notre maison"
Moi : "OK la prochaine fois alors !"

Je garde cette idée d'invitation dans un coin de ma tête... J'avoue que l'idée de côtoyer cette adorable famille de plus près m'avait tentée, et me tente toujours !


Toile "Laurentina" réalisée de retour à l'atelier

Et en vrac, quelques croquis de silhouettes Misak réalisées après le marché, sur la place du village, là où les gens prennent le temps de se poser, papoter avec les gens des villages alentours, siroter un jus de fruit...




29 janvier 2018

La "tikikette"

Le fil rouge de mon voyage en Polynésie a été la quête des tikis cachés sur les différentes îles...
aux Marquises (Nuku Hiva, Hiva Oa, Ua Pou...) mais aussi à Tahiti.

Des rencontres souvent émouvantes et fortes, où le mana du lieu - ou du tiki, est souvent perceptible...








Merci à Moetai, Anitete, Ernest... et toutes les personnes qui nous ont permis d'approcher ces fascinants tikis !

26 janvier 2018

Les ateliers polynésiens : Fabrication de couronnes de fleurs

J'ai passé deux mois à les admirer sur les têtes des Polynésiennes et des Polynésiens, alors il fallait absolument que j'apprenne à les réaliser !
- Des auti (cordyline)
- Du faux caféier
- Quelques oiseaux de paradis
- Quelques tipaniers (frangipaniers)

 ... Et c'est parti pour le tressage, sur une structure en pandanus (ou en bolduc, pour une couronne un peu moins écolo !)
C'est un régal à fabriquer !


Le résultat est volontairement fouilli et "sauvage", loin des couronnes qualibrées et parfaites fabriquées par les mains expertes des vahinés du marché de Papeete...


Merci Fanny pour le transfert de savoir-faire !

18 janvier 2018

Les trésors de Catherine Legrand

Vous connaissez Catherine Legrand ?

C'est - entre autres - une collectionneuse de textiles et objets du monde entier.

J'ai tous ses livres :
- "Carnet d'inspiration textile"
- "Textiles et vêtements du monde"
- "Indigo"
- et le tout dernier "De la tête aux pieds" sur les accessoires.

L'été 2016, j'étais allée à Nîmes admirer sa magnifique expo sur l'indigo.



Grâce à Valérie Aboulker, la croqueuse d'ateliers d'artistes, que j'avais accueillie il y a pile un an dans le mien, j'ai pu pousser les portes de l'incroyable maison-musée de Catherine Legrand... et admirer en vrai les incroyables objets ethniques qu'elle a ramenés des quatre coins du globe.

Bonnet de bébé chinois pour faire fuir les mauvais esprits



Aquarelle d'un bonnet de bébé chinois pour faire fuir les mauvais esprits

Valérie dessine un adorable carnet de couture chinois

Valérie dessine un adorable carnet de couture chinois

Une bibliothèque qui fait rêver


Aquarelle d'un sac de mariage en kantha du Rajasthan

Les fantastiques collections de textiles du monde entier de Catherine Legrand

Merci Valérie et Catherine pour ce super après-midi !

15 janvier 2018

Les préoccupations du moment...

Bonjour à tous,
... et meilleurs voeux pour 2018 !

Qu'elle soit joyeuse, pétillante et créative...


Pour moi l'année commence de la manière la plus studieuse qui soit, puisque je rattrape des semaines et des semaines de scan en retard, en vue de l'édition de notre livre collectif sur le voyage en Papouasie de l'an dernier.
Voici quelques menus échantillons...
Sortie prévue fin 2018 mais je n'ai aucune donnée plus précise !



Une fois que je me serai acquittée de cette tâche assez ingrate, je m'envolerai pour... Le Costa Rica !! J'ai tellement hâte de partir que le sac est quasiment déjà prêt !

31 décembre 2017

Derniers jours pour aller voir notre exposition au Quai Branly

L'expo parisienne commencée en novembre, en duo avec Maud Villaret, à la librairie-boutique du Musée du Quai Branly, se termine bientôt : le 7 janvier !

Pour vous donner envie d'aller y jeter un oeil, voici quelques photos :



Toile "Alani" - 30x30 cm - Collab avec Maud Villaret




Toile "Poungalou" - 50x73 cm - Collab avec Maud Villaret

Toile "Philomène" - 80x100 cm - Collab avec Maud Villaret





Aquarelles "Binta" et "La vendeuse de lait de chamelle" - 20x20 cm

Toile "Akati Pea" - 50x73 cm - Collab avec Maud Villaret

Toile "Lluvia" - 50x150 cm - Collab avec Maud Villaret

Toiles "Nafasi" et "Mucawana" - 30x30 cm - Collab avec Maud Villaret


Toile "Sylvia M." - 50x70 cm - Collab avec Maud Villaret


Extrait de la toile "Wodaa" - 20x50 cm - Collab avec Maud Villaret

J'aimerais bien avoir du temps pour vous montrer les coulisses d'atelier avec Maud, car on s'est encore bien amusées... Mais ce genre d'article est teeeellement long à écrire, et j'ai teeellement envie de peindre et de vivre "la vraie vie" ;-)

Comme toujours, pour ceux friands de coulisses et d'instantané, ça se passe davantage sur Facebook et Instagram... Suivez-moi là-bas.

Sur ce bon réveillon à tous, amusez-vous bien !