23 janvier 2015

Nantes

Ma nouvelle expo à Nantes avec mon amie Nabarus commence ce soir...

Voici un échantillon de 3 petits dessins qui seront exposés :

Danseuse balinaise - 20x20 cm


Fillette Hamer - Ethiopie - 20x20 cm


Jogyakarta - Java - 20x20 cm


Mais l y a aussi des grands formats, voire même un format géant !
Je vous mets des photos dès que j'en ai...

Infos sur l'expo :

22 janvier 2015

Timkat

Il y a pile 1 an, je faisais un fantastique voyage en Ethiopie.

Il se terminait en apothéose dans la ville sainte de Lalibela, aussi appelée la Jerusalem noire, avec le festival de Timkat, l'épiphanie orthodoxe, qui voit affluer autour de ses églises troglodytes des milliers de pèlerins.
Je parlais de ce festival dans cet article.

Un an après, dans la revue Ultreïa, paraît un article de 15 pages réalisé avec Christophe Boisvieux et Eric Lafforgue. 

C'est le numéro 2 (hiver 2015) de ce "mook" dédié à la spiritualité.


Voici un échantillon des illustrations réalisées pour ce carnet de voyage.


















20 janvier 2015

Nantes

Avis aux Nantais :

Nabarus et moi exposons ensemble le week end prochain !
Je n'y serai pas personnellement, mais beaucoup de toiles récentes seront exposées.

Toutes les infos :





32

Hier c'était mon anniversaire et Blue Poppies, la marque pour qui j'ai dessiné des tissus en 2014, m'a fait une jolie carte qui résume bien notre collaboration !


Merci Mu !

Paralysée du blog

Depuis les évènements qui ont touché la France le 7 janvier, j'ai été incapable d'alimenter le blog... Trop effarée qu'on puisse perdre la vie pour avoir voulu exprimer une opinion par le dessin. Trop bouleversée par la violence des évènements, trop occupée à lire et croiser les avis, trop interrogée par les réactions des uns et des autres, plus du tout concentrée sur mon travail qui paraissait soudain dérisoire... et ce besoin de laisser décanter toute cette information pour se faire un avis propre.

13 jours après, j'ai envie de sortir de ma torpeur.

Notamment pour montrer ici un hommage fait à l'une des victimes de l'attentat de Charlie Hebdo, Michel Renaud. Il est le fondateur de la Biennale du Carnet de Voyage de Clermont Ferrand. Il se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment, puisqu'il s'était rendu à Paris pour ramener à Cabu les dessins prêtés au festival en novembre dernier. Cabu en avait profité pour l'inviter à la réunion de rédaction.



"Plusieurs jours paralysée par la stupeur... littéralement terrassée par le choc des évènements. Quand certains ont le crayon indigné et bavard, impossible de sortir un trait, une phrase.

Michel, je ne te connaissais qu'à travers l'oeuvre que tu laisses à tes amis carnettistes, ce festival qui a tant apporté, à tant de dessinateurs solitaires qui noircissent des carnets dans leur coin. Tu leur as donné une formidable occasion de se rencontrer dans la curiosité, l'amitié, l'échange, la diversité des styles et des démarches. Tu les as fédérés, galvanisés, et (parfois sans le savoir), tu es à l'origine de tellement de beaux projets nés pendant le festival.

Pour tenter de te remercier pour tout cela, nous continuerons plus que jamais à voyager, dessiner, écrire, bref témoigner de la beauté du monde, et de 99,9% de ses habitants, pour encourager la curiosité de l'Autre et de ses différences, prôner l'ouverture et la tolérance.

Dénoncer aussi ce qui ne tourne pas rond, ouvrir les yeux et le débat.

Je suis par la pensée avec ta famille et toute l'équipe du Rendez-Vous. Un soutien particulier pour Gérard Gaillard.

Au revoir Michel et MERCI pour tout ce que tu laisses à la famille des carnettistes.
Tu es parti en bonne compagnie, et j'espère que là où vous êtes, vous vous marrez bien.

Stéphanie"


Mes pensées vont également à Gérard Gaillard, de l'Association Il Faut Aller Voir (qui organise le festival), qui était lui aussi présent lors de la fusillade et qui s'en est sorti miraculeusement indemne.


Le site internet de Libération a compilé les témoignages d'amitié et hommages rendus par la famille des carnettistes à Michel Renaud, en textes et en dessins tendres, émus ou drôles. L'ensemble est compilé dans cet émouvant article.

Et le journal la Montagne a lui aussi publié une page d'hommages. (Cliquer pour afficher en grand)

31 décembre 2014

Joyeux 2015 !

J'ai été gâtée en 2014 : une année très riches voyages fantastiques... Ethiopie, Namibie, Istanbul, Kenya, Indonésie...
C'était fabuleux de découvrir tous ces beaux endroits et les gens fascinants qui les habitent... J'en ai ramené plus de croquis que jamais, et aussi des photos magnifiques, puisque j'ai voyagé avec le photographe Eric Lafforgue.

Aujourd'hui, je me suis replongée dans mes archives 2014 pour préparer des cartes de voeux qui retraceraient toutes les rencontres inoubliables faites cette année.
Et au moment de choisir entre la carte en photos et la carte en dessins, impossible !

J'aime la joie provoquée par l'accumulation de tous ces sourires photographiés :

Photos Eric Lafforgue et Stéphanie Ledoux


Et j'aime le côté plus subjectif, mais forcément plus figé, des dessins :


Et vous, vous préférez laquelle ?

30 décembre 2014

Compte-rendu de Clermont Ferrand

Presque 6 semaines après, il est temps de débriefer le Rendez-Vous du Carnet de Voyage de Clermont Ferrand, où j'exposais en novembre un stand sur mes multiples rencontres d'Ethiopie...

Première impression : Quelle frustration d'y tenir un stand et de ne pas être un simple visiteur... Une prochaine année, il faudra que j'y retourne en touriste, juste pour avoir le temps de me balader le nez en l'air, flâner sans hâte, apprécier plus qu'en surface les travaux des autres, pouvoir m'oublier dans la contemplation de leurs carnets originaux...
Faire des nouvelles connaissances, aussi, et pas juste aller dire bonjour aux copains.

Cette année, avec un livre fraîchement sorti, j'ai été assiégée sur mon stand pour dédicacer les 3 jours, sans trop d'occasions de m'échapper en dehors des voisins proches...

Les photos sont glanées chez plein de monde, car je n'ai pas trop eu le temps d'en faire. Que ces personnes soient remerciées !



Photo Jamila Rajab Ali

Photo Alain Ledoux


Photo Chris Perdieus


Voici quelques bribes du peu que j'ai vu et apprécié chez les copains :

- Le sublimissime travail tout en finesse de Stefano Faravelli, encore plus réaliste quand on le déguste dans un décor de jungle... Caméléons, grenouilles miniatures, serpents, paysages de forêt primaire... Son carnet naturaliste d'expédition scientifique à Madagascar était une merveille de délicatesse, qu'on a eu la chance de tenir entre nos mains. Et quel bonheur de le voir manier ses beaux outils (bague touarègue tampon, boîte d'aquarelle antique, piquant de porc-épic...) sur la ribambelle de livres que je lui ai fait dédicacer...







Photo Ludovic Oriol




- Le constant-dans-son-génie Nicolas Jolivot, qui en plus de décrire la Chine méconnue dans ses savoureux carnets, trouve toujours des supers idées de scénographie... Sur toutes les photos que j'ai vues, il est lui aussi assigné à résidence sur son stand à dédicacer...
J'ai eu la chance de rentrer à la maison avec un des pinceaux peints, tout doux, de sa collection de pinceaux chinois. Merci Nicolas :-)

Photo Philippe Bichon

Photo Fabrice Drouzy

Photo Fabrice Drouzy

Photo Philippe Bichon

- Philippe Bichon et son défilé de chapeaux en provenance directe de la route de la soie (ouzbèques, tadjiks et afghans ?) qui présentait ses carnets bavards issus d'un road trip de 2 mois en Asie Centrale. Et qui sortait juste son nouveau livre : Un carnet d'Ethiopie que je suis en train de savourer et qui me remémore de beaux endroits.

Photo Alain Ledoux

Photo Corinne Raes

Et puis, en vrac, le stand foutraque de Damien Roudeau, de Lapin, d'Emdé, l'expo de Benjamin Flao et Troubs (énervants d'aisance dans leur dernier livre Va'a), etc etc...

Photo Gabin Baudoin

Photo Gabin Baudoin


Le samedi après-midi, j'ai fait une pause dans mes dédicaces pour aller m'émerveiller devant les images de Matthieu Paley et Louis Meunier, dans le très beau film "Prisonniers de l'Himalaya", qui dépeint les conditions de vie très rudes d'une communauté de Kirghizes isolés dans les montagnes du Pamir. Bande annonce ici.

Pour finir en beauté le week-end, une belle surprise : le prix du Public, pour la seconde fois car je l'avais eu en 2011... Ici un lien vers l'article dans le journal La Montagne.


Photo Camille Mazoyer 

Merci à tous les fidèles amateurs de mes carnets, que je retrouve avec bonheur à Clermont Ferrand chaque année, et qui m'ont fait cet honneur en revotant pour moi. Un petit pincement au coeur tout de même car je trouve que Nicolas Jolivot ou Stefano Faravelli (et sûrement d'autres) l'auraient largement mérité. Et puis aussi, le prix du public, c'est une belle mise en lumière et ça déclenche plein de choses... Ca aurait été bien qu'un petit nouveau en profite !